Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Erectus

L'air est resté le même , mais les paroles ont changé ...

21 Avril 2017 , Rédigé par New Dawn

L'air est resté le même , mais les paroles ont changé ...

J'ai regardé , hier soir , le dernier tour de piste des candidats à la magistrature suprême ... Dans la journée , j'avais lu la communication de la Chancelière allemande , qui , l'œil vitreux d'une portugaise ensablée , déplorait que l'appareil politique français ne fasse pas ce qu'il faut pour désinformer la population des votants au bénéfice de l'Europe ... et donc au sien par la même occasion ..." il suffirait de ne présenter que le côté positif de nos mesures " se lamentait-elle ... s'imaginant encore que les Français étaient toujours le doigt sur la couture du pantalon aux appels de l'Armée allemande ... Il faut dire que ses représentants sont tellement coïncés des fesses ...

Méluche est intervenu en premier , grande gueule , il avait cependant rabattu un peu de son caquet ... Il n'hésita pas à perdre quelques minutes sur le précieux quart d'heure qui lui était imparti , pour souligner , l'intelligence , la maturité , l'intérêt et la grande culture de ses contemporains de Français ... C'est vrai que cela avait un goût de jamais vu  ! Depuis que notre sauveur de la dernière guerre avait qualifié les Gaulois de veaux , nous traînions cette opprobre collée à nos hauts de chausses ... ce qui était peut-être ingrât vue l'action de la Résistance française pour se libérer du joug germanique , toujours au péril des vies qui la composaient ... Mais enfin , il faut comprendre que sous sa présidence , nous avions déjà une information d'Etat , dont rien ne nous permettait de soupçonner ou de mettre en cause l'objectivité ... et je pense que la population était enfin heureuse  ... alors pourquoi s'embrouiller la tête de questions que la perte de Saïgon et l'indépendance de l'Algérie auraient tout le temps de révéler au grand jour , avec ses attentats meurtriers ...

Et les peuples amis d'Europe , se plaisaient à nous considérer comme des froggies , non pas tant que nous soyons des mangeurs de grenouille  , mais surtout que nous ne soyons à leurs yeux  que  des lâches et des crasseux qui vivotaient dans leur mare , tandis que nos dirigeants nous humiliaient partout où ils le pouvaient en s'excusant à tout propos de ce que nous étions ...

De glands malsains que nous représentions , nous sommes passés au statut de grands et de fins politiques  ... Un Américain , en pointillés sur le Web, hier , nous a suppliés de ne pas faire comme eux et de ne pas voter pour une trompette ... de quoi me mêlè-je ... en quoi des élections européennes devraient te sauver de ta connerie ? Le gros Couin-Couin qui garde toujours un œil sur nous , comme si nous lui appartenions , suppute et s'interroge ... Il est vrai qu'il a l'intention de nous rendre une petite visite  incessamment sous peu et que ses ressortissants reviennent en masse respirer les odeurs de camembert et de gros rouquin du côté de Pigalle ! Entre gens infréquentables on est supposé s'entendre , non ? ... Va falloir laver nos braies pour le recevoir dignement ... j'en rêve déjà ... l'atmosphère du métro sera plus respirable !

Pour en revenir à la chose , depuis Mittérand , nos gouvernants , dès qu'ils posaient le pied sur le sol d'un pays étrangers , prenaient la posture adéquate , la tête tombante , les épaules affaissées , les genoux mollassons  , car ils savaient , de Chirac à Hollande en passant par Sarko , qu'ils venaient faire allégeance à l'islam pour avoir un trimestre de tranquillité sans attentats , une suite dans le plus belle hôtel de leurs capitales félonnes, immolant des pans entiers de notre glorieuse Histoire pour trouver  une accorte moukère le soir dans leur lit qui leur ferait la danse du ventre pour raviver leurs ardeurs de vieux beaux ...Alors ils venaient battre leur coulpe et déposer leurs aumônières bien garnies et dodues du fric des travailleurs français entre les mains de potentats tyranniques qui envisageaient alors de faire construire une nouvelle aile à leur palais pour y loger quelques gourgandines ...

Les merdiatiques qui les accompagnaient dans leur number one privé , ramassaient les miettes qui constituaient quand même un butin considérable , dont ils n'auraient pu se passer ??? et puis c'était surtout l'orgueil "d'en être " qui les motivait ... et pour cela ils auraient enduré n'importe quelle humiliation ...

Mais le système est détraqué et ne marche plus ... Las pour eux ,Internet est arrivé ... Les journaleux voudraient bien encore contrôler la chose , mais ils ne le peuvent pas et ils sont poussés en dehors de leur caste par des élites dont ils croyaient faire partie ad vitam aeternam ... Ils n'en sont plus  depuis quelque temps déjà , sans s'en rendre compte  , car les décideurs sont heureux de se passer de ces intermédiaires saprophytes qu'ils devaient entretenir à leurs dépens , puisque n'importe quel politique peut communiquer directement et pratiquement sans frais ostentatoires avec ses électeurs ... Pourquoi donc s'embarrasser de tels intermédiaires qui peuvent à l'occasion se révéler  des traîtres ... La société évolue, ma pauvre Lucette , elle évolue ! Les politiques sont maintenant soumis aux banquiers et les journaleux devront cachetonner dans la rubrique des chiens écrasés ... ils vont être obligés de cohabiter avec le peuple qu'ils détestent bien qu'ils en soient issus ... Ne va pas chercher plus loin leur soif de migrants et leur volonté de censure , c'est pour continuer à exister et à dominer une communauté de population ... Un an , un mois ... un jour peut-être !

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article